© Copyrignt 2015 Montgeron Arts Martiaux (M.A.M.)

Twitter
Facebook
3-LOGO_SPORT RESP_150.png

Le Taekwondo est un art martial d’origine coréenne, dont le nom peut se traduire par La voie du pied et du poing ( tae: frapper du pied –kwon: frapper du poing – do: voie, esprit). Le pratiquant de taekwondo est appelé un taekwondoïste.

 

Le taekwondo se distingue des autres arts martiaux, surtout dans sa forme WTF ( World Taekwondo Federation), par le haut degré de spécialisation de ses pratiquants en techniques de coups de pieds.  Le Taekwondo est en plein essor depuis son  intégration aux Jeux olympiques d’été en 2000, c’est le seul sport olympique de combat autorisant les frappes avec le pied.

 

L’esprit du Taekwondo « La voie des pieds et des poings : Tae Kwon Do » Art Martial ancestral codifié en Corée dans les années cinquante, le Taekwondo est introduit en France en 1969.

Affilié successivement à la Fédération Française de Judo et Disciplines Associées (F.F.J.D.A) puis à la Fédération Française de Karaté et Arts Martiaux Affinitaires (F.F.K.A.M.A), il a depuis 1994 sa propre fédération délégataire et autonome : la Fédération Française de Taekwondo et Disciplines Associées (F.F.T.D.A).

 De 1988 à 1994, il est passé de simple discipline associée à sport olympique officiel pour les Jeux de Sydney en 2000.

Un concentré de culture coréenne

On a souvent tendance à décrire tous les arts martiaux dans le même esprit : celui du Bushido japonais. Le code du Bushido est un code de conduite des samouraïs jurant fidélité et sacrifiant leur vie à leur seigneur( » Hara Kiri « ). L’esprit du TAEKWONDO est lui aussi riche tout comme les arts japonais.

 

En résumé, la Corée a réussi pendant de nombreux siècles à survivre et à s’imposer malgré sa position géographique en étau entre deux géants agressifs : la Chine et le Japon.

D’un point de vue historique, l’esprit et la volonté d’exister du peuple coréen ont été concrétisés par le mouvement de la noblesse coréenne le HWARANG-DO ou  » chevalier de la fleur « . L’idéal de ce mouvement est fondé sur la recherche de la beauté, de l’harmonie et de l’épanouissement.

 

Les coréens se sont aussi distingués des autres pays asiatiques en codifiant un alphabet au XVe siècle, tout en conservant l’approche philosophique orientale proche de la nature et du cœur.L’esprit du TAEKWONDO est une expression de ces différences. Il dépasse l’idée d’un art martial statique fondé sur le sacrifice. C’est au contraire une force d’épanouissement de l’individu, capable d’assimiler la tradition avec des idées modernes comme l’Esprit Olympique.