Miguel Salvador, Barcelone Aikido Tour 2018 (1/4)

En ce début d’année 2018, j’avais l’occasion de retourner à Barcelone pour mon travail pendant une semaine. J’ai décidé d’en profiter pour organiser un Aïkido Tour et découvrir chaque soir un nouveau Dojo.

Il y a pas mal de clubs d’Aïkido sur Barcelone et il est donc relativement facile d’en trouver un.

Le charme des petites rues piétonnes Barcelonaises a aussi un effet qu’il ne faut pas négliger, l’accès en voiture n’y est pas toujours aisé.

Je vous recommande cependant de privilégier plutôt les transports en commun, ou encore les taxis qui ne manquent pas et que vous trouverez à toute heure.

Je n’ai pas eu le temps de contacter les clubs avant d’arriver à Barcelone, j’ai donc pris les informations d’adresse sur internet puis je me suis rendu dans les clubs avant les débuts de cours afin de me présenter en personne.

Ma première visite sera pour l’Awase Dojo BarcelonaMiguel Salvador (6º Dan Aikikai Tokyo Shidoin) enseigne.

J’en ai fait l’expérience toute la semaine mais heureusement pour se garer, vous trouverez pléthore de petits parkings un peu partout.

Le dojo a six mois et est en cours de rénovation. Une des particularités des constructions Barcelonaises est qu’il faut composer avec des poteaux situés en plein milieu des tatamis. Mais ce n’est qu’un détail dont on s’accoutume très vite.

Après une brève présentation, Miguel m’invite à monter sur le tatamis et son cours commence.

On dit parfois que le diable se cache dans les détails, cependant la quantité d’explications détaillées et précises fournies par Miguel sont vraiment très agréables.

La précision des directions de Ikkyo avec la notion de coupe toujours orientée vers la tête, le Sankyo pendant lequel il faut maintenir la pression de la saisie en direction de la tête de Uke et maintenir une continuité afin de permettre le changement de main.

 

Miguel insiste sur le fait que Uke doit toujours être présent pendant que la technique est exécutée et doit par exemple être aussi actif pendant qu’il subit un Sankyo. En effet si Uke ne tente pas de se retourner vers Tori alors on perd toute réalité martiale.

Miguel donne aussi des points de repères pour aider à améliorer le placement de Tori comme par exemple le fait de viser la nuque lorsque l’on pose le premier genou avant l’immobilisation d’ Ikkyo, puis de le décaler au dernier moment pour le poser juste à côté.

Merci Miguel pour ton accueil et si je repasse à Barcelone je ne manquerai pas de passer te voir car j’irai pratiquer à nouveau avec plaisir à l’Awase Dojo Barcelona..

Vous trouverez le dojo à l’adresse suivante : Carrer de la Reina Amàlia, 12, 08001 Barcelona.