LE HAVRE , dojo de René VDB 2016

A la prise de connaissance d’un déplacement professionnel sur le Havre, ma première réaction fût une certaine déception : J’allais devoir louper mon cours préféré d’Aïkido dans mon club!

Par la suite, je me suis rappelé que Sylvain, pratiquant dans notre dojo, profitait souvent de ses déplacements pour visiter d’autres clubs (Lille, Barcelone, Toulouse, …).

Ni une ni deux, j’ouvre mon navigateur internet et recherche les clubs les plus proches et ouverts au moment de mon déplacement.

Le premier club que je trouve en tapant : « Aïkido, Le Havre » est le club ouvert par le réputé René VDB (Van Droogenbroeck). 
Ayant pratiqué également le karaté, le kendo et le Iaido, il fut nommé 7e dan, le jour de ses 40 ans de pratique de Budo.

VDB Senseï s'est éteint le 14 février 2012 et ce sont aujourd'hui ses élèves qui dispensent les cours au dojo. De nombreux stages y sont aussi organisés, ainsi son enseignement continue de perdurer.

Ainsi, ma déception initiale fût alors transformée en enthousiasme. Mais allais-je être accepté ?

 

Je fus rapidement rassuré car, l'on m'a indiqué qu'il suffisait d'être licencié et d'avoir un certificat médical à jour pour pouvoir pratiquer.

 

C'est alors que je me suis rendu sur place. Celui-ci se trouve dans une petite ruelle qui ne laisse présager la présence d'un quelconque Dojo. Pourtant, en roulant au pas, mon regard fût attiré par un petit panneau en bois au-dessus d'une porte où était écrit le bien connu kanji "Aïkido".

 

Nul doute sur le lieu et c'est en entrant qu'une certaine magie opère. Nous passons d'une ruelle tout à fait ordinaire, à un lieu d'un rare raffinement.

La peinture "blanc ivoire" des murs, s'harmonise avec le parquet et les boiseries parfaitement vernies.

La première pièce est un long couloir où l'on se déchausse, ensuite, nous circulons pieds nus ou en chaussettes dans tous le dojo. Nul besoin de zori !

 

Nous croisons au passage des pratiquants de Iaido du cours précédent, vêtus de leur hakama et keikogi sombre. Je me présente alors au professeur du soir et ce dernier me souhaite la bienvenue.

C'est ce qu'il y a aussi de magique dans la pratique d'un art martial comme l'Aïkido : Pouvoir rencontrer des gens d'autres horizons, très simplement.

 

Le cours s’enchaîne avec, bien évidemment, les mêmes exercices et pratiques que dans mon dojo habituel. Pourtant, les différences se trouvent dans les détails. Aussi ai-je pu apprécier une autre forme de travail que celle que j'ai l'habitude de pratiquer, avec des conseils avisés des anciens présents ce soir : La manière d'immobiliser en ikkyo, le mouvement des jambes sur un kote gaeshi, La prise de contact initiale sur une saisie… Autant d'indications invitant à la recherche d'une pratique plus épurée, et sans heurts.

 

Je remercie une nouvelle fois le club d'Aïkido Le Havre "Dojo René VDB", pour m'avoir accepté en son sein, et de toute l'attention bienveillante qu'ils ont pu m'apporter durant cette rencontre. Et ne manquerai pas, de refaire une petite visite, si l'occasion se présente !

Benjamin Jacquot